Leroux

Chroniques

Catégorie : société (Page 1 sur 17)

Dolan le vrai antiraciste

Copyright Flaunt

Je l’avoue, j’ai été surpris. Je ne suis pas un fan de Xavier Dolan. J’ai vu la plupart de ses films. Je reconnais le talent du cinéaste, mais j’ai toujours posé un jugement sévère sur lui. Son égo surdimensionné diminue, à mes yeux, ses oeuvres. Il représente une jeunesse émotivement égarée, incapable d’accéder à l’âge adulte, comme coincée dans l’adolescence, en détresse et fière de l’être. Les idéologies qu’il véhicule en général me sont très éloignées. Cela ne m’empêche pas d’aller au-delà de notre éloignement et d’être fier, en tant que Québécois, de le voir à Cannes et d’espérer de tout coeur qu’il fasse rayonner le Québec dans le monde. Toutefois, cette semaine, j’ai envie de le porter aux nues, même si cela semble étrange pour le supposé réac que je suis.

Lire la suite

La porte est là!

Tous droits réservés Périodiquement, les journaux québécois s’intéressent au cas d’anglophones qui déclarent songer à quitter le Québec. Très populaire au temps où le Parti Québécois était une force électorale, encore plus à l’orée d’un référendum sur la souveraineté, c’est aujourd’hui le Journal de Montréal qui nous sert ce plat traditionnel, mais avec une variation toute contemporaine : ce ne sont non plus les vieilles vendeuses unilingues de chez Eaton qui veulent partir, mais de jeunes anglo-métropolitains branchés. Qu’est-ce qu’un grand titre pareil devrait éveiller au sein de la société québécoise? L’horreur et la consternation? Retour sur une jeune vieille histoire.

Lire la suite

Céline Hequet : entre le mépris de classe et le déshonneur face à la nation québécoise

enter image description here Connaissez-vous Ricochet Média? Il s’agit d’un groupe de presse dont l’organe de diffusion principal est un site internet, Ricochet. Source fréquemment utilisée par les admirateurs et les activistes de la gauche métropolitaine à tendance Solidaire pour diffuser du contenu éditorial, Ricochet ne publie que du contenu idéologiquement dans l’air du temps. La nouvelle chroniqueuse du Devoir, Aurélie Lanctôt, est d’ailleurs issue de ce média. Une autre chroniqueuse, Céline Hequet, y sévit toutefois. Doctorante en sociologie à l’Université McGill, elle représente à elle seule tout ce qu’il y a d’insupportable et de dommageable à gauche pour la survie et l’émancipation de l’âme québécoise. Son plus récent papier intitulé « Les arguments pour l’indépendance du Québec (ou leur absence) » atteint des sommets en cette matière. Céline Hequet a été accueillie à un moment où à un autre par la société québécoise. Mais la respecte-t-elle aujourd’hui, cette société qui permet son épanouissement et son éducation à des niveaux supérieurs? Non, et c’est proprement scandaleux. Voyons pourquoi.

Lire la suite

Page 1 sur 17

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén