Tous droits réservés, Parti 51 Connaissez-vous Hans Mercier? Non? Moi non plus. Cela ne l’empêche pas d’avoir une grande ambition politique, celle non seulement de devenir premier ministre du Québec, mais de faire sécession du Canada et de faire de La Belle Province le 51e état américain. Bon. La nouvelle sortie ce matin dans le Journal de Montréal et La Presse a de quoi faire sourire tant elle évoque un site d’informations satiriques. Bien entendu, on se doute de l’issue de la tentative. L’échec sera cuisant, même si Mercier prétend qu’il pourra présenter 125 candidats sous la bannière du Parti 51 en 2018. Pourquoi parler d’un phénomène politique aussi marginal et lui accorder l’importance d’un billet de blogue? Très simplement parce qu’il s’agit de l’expression politique d’un phénomène fascinant : celui de l’esprit du colonisé.

Lire la suite