Téo Taxi, CBC

Alexandre Taillefer lançait hier à Montréal Téo Taxi, une nouvelle compagnie de transport par taxi révolutionnaire. Son initiative était attendue depuis quelques mois déjà, après qu’il eut annoncé son intention de participer, en tant qu’entrepreneur, à l’électrification de la flotte de taxis de la métropole. C’est chose faite. Une application intuitive pour tablettes et téléphones, une flotte 100% électrique, des conducteurs salariés et non plus « travailleurs autonomes » : voilà ce que propose le dragon Alexandre Taillefer avec Téo Taxi.

Missionnaires 2.0

Avec l’approche de la COP21 qui se déroulera à Paris dans les prochaines semaines, l’heure est à une réflexion de fond sur notre approche de la problématique environnementale et du développement durable. Trop souvent l’apanage de citoyens en guerre sainte ou de moralisateurs de tout acabit se promenant le blâme au bout des lèvres, la cause environnementale a de bien piètres serviteurs. Malgré leurs bonnes intentions, le message peine à passer. Susciter l’adhésion de ses concitoyens la panique au visage et la colère au poing est une stratégie vouée à l’échec. Polariser une population autour d’un enjeu aussi primordial et déterminant pour le futur de l’espèce humaine est à la limite irresponsable en plus d’être inefficace.

L’environnement a besoin de missionnaires 2.0 qui comprendront que la cause a besoin de se personnifier de façon accueillante et non agressive. C’est ce qu’Alexandre Taillefer a compris, consciemment ou pas, en embrassant, en tant qu’entrepreneur à succès, la cause de l’électrification des transports. En cessant d’opposer deux mondes souvent appelés à se regarder avec la plus grande des méfiances – économie et environnement -, Taillefer donne un souffle nouveau à la cause environnementale en la montrant clairement comme une voie d’avenir lucrative. Le développement durable n’est pas que l’apanage des rêveurs et des moralisateurs. Il est dans l’intérêt des entrepreneurs lorsqu’ils admettent que « la croissance des profits au prochain trimestre » n’est pas une finalité qui se suffise et que des objectifs à plus long terme sont absolument nécessaires.