Les migrants de l’Open Arms débarquent en Italie

Malgré l’opposition du gouvernement démocratiquement élu et la réticence d’un bon nombre de citoyens italiens, les 147 migrants se trouvant à bord de l’Open Arms, un navire affrété par une ONG progressiste espagnole, sont débarqués hier à Lampedusa en Sicile afin de demander asile.

La décision du ministre de l’intérieur Matteo Salvini d’interdire l’accostage du bâtiment sur le littoral italien, justifiée par une crise nationale de l’immigration alimentée par la réglementation européenne exigeant le retour de dizaines de milliers de réfugiés dans les pays leur ayant servi de porte d’entrée en Europe, a été annulée hier par la justice italienne « compte-tenu de la situation difficile à bord ».

Rappelons que l’organisation progressiste espagnole Proactiva Open Arms, par bravade envers un régime politique cherchant à faire respecter ses frontières nationales, a préféré séquestrer pendant 19 jours les passagers du navire au large de l’Italie plutôt que de faire accoster le bâtiment dans un des six pays à s’être portés volontaires pour les accueillir.

(Source : AFP)